La mairesse de Montréal, Valérie Plante

Cannabis: Valérie Plante demandera des changements au projet de loi 2

QUÉBEC - La mairesse de Montréal, Valérie Plante, incitera le ministre délégué à la Santé, Lionel Carmant, à renoncer à son projet d’interdire la consommation de cannabis dans les lieux publics.

Mme Plante présentera un mémoire mardi soir devant la commission parlementaire chargée d’étudier le projet de loi 2, qui vise tant à hausser l’âge de consommation du cannabis de 18 à 21 ans qu’à l’interdire sur la voie publique.

Dès le dépôt de la controversée pièce législative, le 5 décembre dernier, elle s’est dite «extrêmement déçue» de la position du gouvernement caquiste. Selon elle, le projet de loi 2 va à l’encontre du principe d’autonomie des villes.

Qui plus est, en interdisant la consommation de cannabis dans l’espace public, le gouvernement créera assurément une impasse sociale, a-t-elle déjà prévenu.

La Ville de Montréal compte 60 pour cent de locataires, qui risquent de ne pas avoir le droit de consommer ni chez eux ni dans plusieurs endroits publics si la loi est adoptée.

À l’heure actuelle, Montréal autorise la consommation de cannabis dans l’espace public, sauf où cela n’est pas permis pour le tabac.

La mairesse s’est déjà dite tout aussi préoccupée par le rehaussement de l’âge légal à 21 ans. Selon elle, les consommateurs de 18 à 20 ans ne disparaîtront pas par magie à cause de la loi; la mesure pourrait ainsi les pousser vers le crime organisé.