Winston Blackmore

C-B: l'issue d'un procès pour polygamie sera connue lundi

(Canbrook) Un verdict pourrait survenir lundi dans le procès de deux anciens leaders de deux sectes fondamentalistes de la Colombie-Britannique accusés de polygamie.
La juge Sheri Ann Donegan, de la Cour suprême de la Colombie-Britannique, pourrait rendre sa décision alors qu'elle a présidé le procès de Winston Blackmore et de James Oler.
Tous deux ont déjà été leaders, à une certaine époque, de deux sectes distinctes exerçant dans la région isolée de Bountiful, dans le sud de la Colombie-Britannique.
Blackmore est accusé d'avoir eu une vingtaine de femmes en même temps, alors qu'Oler en aurait marié cinq.
Le début de la bataille judiciaire remonte aux années 1990, quand la police a fait enquête sur des allégations de résidants selon lesquelles une communauté religieuse isolée pratiquait des mariages «célestes».
Un manque de clarté entourant les lois canadiennes sur la polygamie a fait en sorte que des tentatives de poursuivre Blackmore ont échoué par le passé.
Une question en matière de constitutionnalité a d'ailleurs été adressée à la Cour suprême de la Colombie-Britannique. Cette dernière a tranché, en 2011, que les lois interdisant la polygamie sont valides et ne violent pas la liberté de religion garantie par la Charte des droits et libertés.