D’ici 2021, on prévoit qu’environ 90% des Canadiens auront un accès fiable à Internet.

Budget fédéral : jusqu'à six milliards $ pour brancher les communautés rurales

Alors que plusieurs foyers et petites entreprises en périphérie de la région de la capitale nationale n’ont toujours pas accès à Internet haute vitesse, par exemple dans la MRC de Pontiac, le fédéral compte injecter de cinq à six milliards $ au cours de la prochaine décennie afin de brancher les communautés rurales d’un océan à l’autre.

D’ici 2021, on prévoit qu’environ 90 % des Canadiens auront un accès fiable à Internet à des vitesses de 50 mégabits/seconde pour le téléchargement de données et de 10 mégabits/seconde pour le téléversement de données. Cette proportion se chiffre actuellement à 85 %.

Malgré tout, affirme-t-on dans le budget fédéral, environ 1,5 million de ménages canadiens seront encore mal desservis, « une situation qui doit changer ». « En 2019, un accès rapide et fiable à Internet n’est plus un luxe — c’est une nécessité », ajoute le gouvernement.

L’atteinte du 100 % n’est prévue qu’en 2030.

Environ le tiers (1,7 milliard $) du montant que le fédéral prévoit investir sera utilisé sur une période de 13 ans, à compter de 2019-2020, pour créer un nouveau programme national d’Internet haute vitesse, appelé le Fonds pour la large bande universelle. Celui-ci « s’appuierait sur le succès du programme Brancher pour innover et mettrait l’accent sur l’extension des infrastructures dorsales dans les communautés mal desservies ».

Quelques millions $ ont été annoncés ces derniers mois pour donner accès à Internet haute vitesse à quelques centaines de ménages de Cantley et Val-des-Monts, entre autres.

+

ÉDIFICE DE 227 LOGEMENTS SOCIAUX À OTTAWA

Un édifice de 27 étages comprenant 227 logements locatifs, dont la majorité (200) aura des loyers inférieurs à 30% du revenu médian des ménages de la région, sera érigé à Ottawa grâce entre autres à un investissement de 71 millions $ du gouvernement fédéral. 

Celui-ci, qui en a fait l’annonce dans son budget dévoilé mardi, précise que plus de 10% des unités du projet de Claridge Homes seront accessibles aux personnes à mobilité réduite, sans compter que des économies d’efficience énergétique d’environ 50% sont anticipées. 

Ce projet sera réalisé en marge de l’Initiative de financement de la construction de logements locatifs, lancée par le fédéral en 2017. 

Cette mesure «soutient la construction de nouveaux logements locatifs en offrant des taux et des modalités de financement favorables aux constructeurs, ce qui atténue la pression sur les marchés locatifs qui ont de faibles taux d’inoccupation».