Élus et citoyens réclament le maintien des services de proximité à l’hôpital de Shawville.
Élus et citoyens réclament le maintien des services de proximité à l’hôpital de Shawville.

Bris de service en obstétrique: près de 200 manifestants à Shawville

Près de 200 citoyens du Pontiac se sont rassemblés devant l’hôpital de Shawville, dimanche après-midi, afin de manifester pour le maintien de leurs services de proximité.

Cette manifestation s’inscrit dans la foulée de la fermeture temporaire du service d’obstétrique à Shawville pour six mois, annoncée par le Centre intégré de santé et services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) le 21 février dernier. Ainsi, en raison d’une pénurie d’infirmières, le Pontiac sera privé de son service d’obstétrique au moins jusqu’au mois de septembre.

« Notre hôpital a besoin d’avoir tous ses services ouverts, incluant le service d’obstétrique », a martelé la porte-parole du groupe Voix du Pontiac Josey Bouchard.

Les manifestants souhaitaient également, à travers ce rassemblement, montrer leur soutien au personnel des services de santé.

« Les citoyens du Pontiac tiennent à leur hôpital et à avoir des services de proximité, a poursuivi Mme Bouchard. On va continuer de protester si d’autres services sont coupés c’est certain. » La mairesse de Shawville, Sandra Murray, le maire de Clarendon John Armstrong ainsi que des conseillers municipaux de Fort-Coulonge et de Mansfield étaient également présents au rassemblement.

Il s’agit d’une deuxième manifestation en ce sens, alors qu’une vingtaine de résidents et d’élus du Pontiac avaient manifesté à Gatineau mardi dernier.

Rappelons que pas moins de 14 bris de service ont eu lieu à l’hôpital de Shawville depuis la fin de l’été.