Ce contretemps a déjà eu pour effet de retarder d'un an l'un des plus grands chantiers routiers de l'Outaouais. L'autoroute 5 doit être achevée en 2015 au coût de 162 millions $. Les retards actuels affectent le segment de 6,5 km entre le ruisseau Meech et le contournement de Wakefield.
Ce contretemps a déjà eu pour effet de retarder d'un an l'un des plus grands chantiers routiers de l'Outaouais. L'autoroute 5 doit être achevée en 2015 au coût de 162 millions $. Les retards actuels affectent le segment de 6,5 km entre le ruisseau Meech et le contournement de Wakefield.

Blocus citoyen à Wakefield contre des travaux d'excavation

Charles Thériault
Charles Thériault
Le Droit
Un groupe de citoyens de Wakefield, dans la municipalité de La Pêche, proteste contre le déversement d'argile provenant du chantier de l'autoroute 5, dans une sablière du chemin Rockhurst.
Selon l'un des porte-parole du groupe, Peter Andrée, ce déversement d'argile est interdit puisque l'entrepreneur n'a pas reçu de certificat d'autorisation du ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec.
Il soutient que les travaux mettent en danger la source de Wakefield qui passe sous la sablière.
Le groupe manifeste donc à l'entrée de la sablière mais n'empêchera pas le passage des camions. Lors du passage du journaliste du Droit, aucun camion n'est venu déverser de l'argile sur le terrain.
Plus de détails à venir. Pour toutes nos nouvelles, consultez le www.ledroitsurmonordi.ca