Barricades à l'UQO

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
Les professeurs de l'UQO dont certains portent le carré rouge, ont tenté d'entrer à 13h15. Quelques uns transportent des bouteilles d'eau, alors que des manifestants ne peuvent recevoir de ravitaillement de leurs pairs. Les professeurs veulent démontrer au recteur que s'il demande l'intervention policière à l'intérieur, ils se trouveront aussi visés par les forces de l'ordre. Les enseignants ont par la suite formé une barrière devant les policiers à l'extérieur afin de barrer la route aux possibles renforts des forces de l'ordre.  
Plus tôt ce matin, 200 étudiants ont bravé l'injonction de la Cour du Québec obligeant la reprise des activités à l'Université du Québec en Outaouais (UQO), en barricadant les entrées du pavillon Taché.
Vendredi, le tribunal a obligé l'UQO à dispenser les cours de façon normale et les grévistes à ne pas empêcher l'entrée des étudiants. Toute manifestation à moins de 25 mètres du pavillon est interdite, ce qui n'est visiblement pas respecté.
La police de Gatineau est sur place.
Plus de détails à venir