Harry MacFarlane travaille sur le monument de glace du 150e anniversaire de la Confédération.

Bal de Neige: les préparatifs vont bon train

Les as de la sculpture sur glace sont bien occupés au parc de la Confédération, à quelques jours de l'ouverture du festival Bal de Neige.
Manoj Khorugdharry et Larry MacFarlane, deux sculpteurs sur glace professionnels, étaient affairés dimanche à terminer le monument du 150e anniversaire de la Confédération sur lequel ils ont travaillé deux jours et demi.
« La sculpture sur glace, c'est ma passion », a lancé M. Khorugdharry, un chef cuisinier à Gatineau.
M. Khorugdharry a commencé à sculpter la glace il y a 17 ans, lorsqu'il est arrivé au Canada depuis l'île Maurice, dans l'océan Indien. Il est arrivé au pays tout juste après la crise du verglas de 1998.
Il est venu voir le festival Bal de Neige et ses sculptures cette année-là, et c'est là que tout a commencé.
« J'ai dit : "Wow, que c'est beau !". J'ai parlé avec des gens, j'ai posé des questions. C'est né comme ça », a expliqué l'artiste, membre de la Société canadienne des sculpteurs sur glace.
M. Khorugdharry voyage à travers le monde pour participer à des compétitions. Il s'en va d'ailleurs représenter l'équipe canadienne lors d'une compétition à Yellowknife au mois de mars avec son collègue sculpteur.
M. MacFarlane, de Winnipeg, compte quelque 36 années d'expérience dans le domaine. Il vient à Ottawa chaque année depuis près d'une trentaine d'années pour participer à Bal de Neige.
« C'est comme revenir à la maison. Je rencontre de nouveaux amis, on passe du temps avec de vieux amis », a-t-il expliqué lors d'une pause dans le processus de polissage de la structure.
Des tronçonneuses, des meuleuses, des séchoirs, des chalumeaux, des galons à mesurer et des couteaux à sculpter figurent parmi les principaux outils utilisés.
Mis à part déplacer et poser des blocs de quelque 136 kg (300 livres), le plus gros défi est bien sûr la température.
« Si c'est de -5 C à -10 C, on est parfait », a indiqué M. Khorugdharry, qui aime aussi sculpter dans les fruits, les légumes et la cire.
« Je suis un gars qui aime la nature. Ce que Dame Nature nous donne, je le retourne aux gens ».
Bal de Neige commence ce vendredi et se poursuit jusqu'au 20 février. Le parc de la Confédération est le site de « Reflets sur glace », le concours international de sculptures sur glace du festival.