Les sites du Bal de neige ont été achalandés malgré le froid mordant qui a sévi ce week-end.
Les sites du Bal de neige ont été achalandés malgré le froid mordant qui a sévi ce week-end.

Bal de neige: le froid ne décourage pas les festivaliers [PHOTOS]

Julien Coderre
Julien Coderre
Le Droit
Dame Nature n’est pas passée inaperçue en fin de semaine, à l’occasion du deuxième week-end des festivités du Bal de neige.

Avec des températures oscillant entre -10°C, en fin de journée dimanche, et -20°C en avant-midi samedi, inutile de mentionner qu’il fallait être habillé chaudement pour profiter pleinement des diverses activités offertes.

« Même si le froid glacial canadien s’est pointé, la météo a été clémente avec nous, a lancé Ariane Succar, porte-parole du Bal de neige. C’est ça aussi les plaisirs de l’hiver, de bien s’emmitoufler et de profiter de l’extérieur. »

Les festivités du Bal de neige se concluront le 17 février.

Selon elle, la température n’a pas empêché les gens de se déplacer en grand nombre sur les divers sites du festival en fin de semaine.

« L’achalandage était partout. Tous nos sites ont été prisés. Des dizaines de milliers de personnes ont participé aux activités hivernales, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur », a indiqué Mme Succar.

Mais encore une fois, c’est la rue Sparks qui a attiré le plus grand nombre de visiteurs.

L'ambiance était à la fête pour le deuxième week-end du Bal de neige.

« La rue Sparks a été très achalandée. On sent vraiment l’effet de nouveauté. Il y a quelque chose de magique qui se passe avec la rue Sparks et ça contribue à attirer un grand public », a expliqué la porte-parole.

Pour un deuxième week-end consécutif, l’événement s’est déroulé sans anicroche.

Bataille des Amériques

Après le Défi international de sculpture sur glace du Bal de neige le week-end dernier, d’autres sculpteurs de renommée internationale s’affrontaient en fin de semaine dans le cadre de la Bataille des Amériques du Bal de neige. Provenant du Canada, des États-Unis et du Mexique, ces derniers avaient pour mandat de s’inspirer des quatre éléments, soit le feu, l’eau, la terre et l’air.

C’est finalement le duo américain composé de Joe Rimer et de Victor Dagatan qui a remporté la compétition grâce à leur sculpture baptisée Les quatre éléments. Les sculpteurs canadiens Kevin Ashe et Nathan McKeough ont pour leur part terminé en deuxième position avec leur œuvre Gorille.

La température clémente aura permis aux festivaliers de patiner sur le canal Rideau.

Les Canadiens Larry MacFarlane et Manoj Khorugdharry complètent le podium avec leur sculpture Le cercle de la vie. La fin de semaine prochaine sera la dernière de cette 42e édition du Bal de neige. Pour l’occasion, Mme Succar suggère notamment de garder un œil sur la rue Sparks, le Domaine des flocons et la 40e course de lits du Bal de neige.

« La course de lits est vraiment une tradition du festival et pour une deuxième fois, elle aura lieu dans le marché By sur la rue York, près de Dalhousie », conclut-elle.

Les festivités du Bal de neige reprendront dès jeudi et se termineront le 17 février prochain.