Le Droit
« Ce qui a surtout eu un impact sur l’autoroute, ce sont les goûts pluviaux, ils n’étaient pas équipés pour éviter que l’eau refoule sur l’autoroute, a indiqué le ministre André Fortin. Même avec une digue immense, l’eau aurait refoulé sur l’autoroute par le bas. »
« Ce qui a surtout eu un impact sur l’autoroute, ce sont les goûts pluviaux, ils n’étaient pas équipés pour éviter que l’eau refoule sur l’autoroute, a indiqué le ministre André Fortin. Même avec une digue immense, l’eau aurait refoulé sur l’autoroute par le bas. »

Autoroute 50: l’inondation était inévitable

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
Même si le ministère des Transports du Québec (MTQ) avait écouté la Ville de Gatineau et avait tenté de sauver de l’inondation l’autoroute 50, le printemps dernier, il n’y serait pas arrivé. L’inondation devenait inévitable.