La MRC de Papineau doit cibler ses priorités et adopter son plan d’action pour l’année 2018, en janvier.

Augmentation de 7,8 % au budget de la MRC Papineau

Le nouveau conseil des maires de la MRC de Papineau a adopté plus tôt cette semaine un budget de 5 495 758 $ pour l’année 2018, ce qui se traduira par une hausse de 2,9 % de la quote-part des 24 municipalités du territoire.

Le budget du gouvernement régional augmente ainsi de 7,8 % en comparaison avec 2017. Cette augmentation s’explique en partie par l’octroi supplémentaire de subventions par Québec. Les enveloppes pour le Fonds de développement des territoires et pour le Programme RénoRégion ont notamment été bonifiées.

La quote-part exigée des 24 localités, qui représente 34 % des revenus de la MRC de Papineau, totalisera pour sa part 1 841 690 $, en 2018. Il s’agit d’un montant supplémentaire de 43 000 $ qui servira au financement des services régionaux, si on compare avec 2017.

Lac-Simon est l’une des municipalités qui voit sa facture gonfler, alors que sa quote-part passe de 183 675 $ à 200 976 $. À l’inverse, la contribution de Saint-André-Avellin est légèrement à la baisse à 187 089 $, en comparaison avec 2017 où elle se chiffrait à 196 037 $.

Tout compte fait, ce sont 886 672 $ qu’injecteront directement sur le territoire la MRC et ses partenaires en 2018. La plus grande partie de ces sommes viendra du ministère de la Culture et des Communications et du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, avec qui la MRC a conclu des ententes pour l’année à venir. 

Déjà en hausse en 2017, le portefeuille de la sécurité publique augmentera d’environ 90 000 $ pour atteindre 719 300 $. L’autre poste budgétaire qui connaît aussi une croissance est celui dédié au transport, lequel passe de 682 200 $ à 732 090 $. Les dépenses en loisirs et culture bondissent légèrement de 210 350 $ à 242 680 $. Au niveau de l’administration générale, le budget prévoit des dépenses de 905 425 $, ce qui représente une hausse d’un peu moins de 20 000 $ par rapport à cette année.

Fait à noter, pour mousser le développement économique dans la MRC, c’est un bas de laine de 1,2 million de dollars qui sera mis à la disposition des entrepreneurs, sous forme de prêts. Cet argent viendra du Fonds local d’investissement et des Fonds locaux de solidarité. Depuis l’abolition en 2015 du CLD de Papineau, c’est le gouvernement régional qui est responsable du développement économique sur son territoire.

C’est en janvier que la MRC de Papineau doit cibler ses priorités et adopter son plan d’action pour l’année 2018.