Sylvie Goneau propose la création d’un « secteur similaire au quartier Wynwood à Miami ».

Art urbain: Goneau veut s'inspirer de Miami

La candidate à la mairie de Gatineau Sylvie Goneau souhaite s’inspirer d’un quartier de Miami reconnu pour son art urbain afin de développer le secteur des rues Montcalm et Morin, dans le Vieux-Hull.

Mme Goneau a présenté par écrit, mardi, sa « vision culturelle » pour le mandat à venir. Dans le lot d’idées qu’elle propose se retrouve la création d’un « secteur similaire au quartier Wynwood à Miami » dans le coin des rues Montcalm et Morin, en incluant la rive est du ruisseau de la Brasserie. Le secteur deviendrait ainsi « un centre d’exposition et de rassemblement lors des grands événements culturels et artistiques sur Montcalm », propose Mme Goneau.

Des partenariats avec des entreprises privées seraient nécessaires « pour investir dans les infrastructures et les équipements culturels et artistiques » d’un tel projet, estime la candidate à la mairie en citant l’exemple « probant » de Fort Lauderdale, « où les entreprises travaillent à reproduire le célèbre quartier Wynwood de Miami ».

Le même secteur du Vieux-Hull pourrait aussi accueillir des camions de bouffe de rue « une à deux fois par année » sous une administration Goneau, tandis que la location de pédalos et l’utilisation de bateaux téléguidés pourraient être permises sur le ruisseau de la Brasserie.

Un hymne pour Gatineau

La création d’un hymne municipal, par le biais d’un concours pour les citoyens, est aussi proposée par Mme Goneau. Il s’agirait d’« une chanson qui nous représente et qui pourra être jouée lors des festivals et activités d’envergure », souligne-t-elle dans un communiqué.

Mme Goneau souhaite également « maintenir une programmation » sur le site Zibi, là où le Cirque du Soleil a présenté son spectacle Volta cet été, et « maintenir l’appui de la Ville dans le développement de la Place des festivals ».

La candidate veut aussi accompagner le Réseau du patrimoine de Gatineau pour aider à la création d’un premier musée régional. Pour ce qui est du réseau de bibliothèques, Sylvie Goneau propose de garder l’investissement déjà prévu pour la succursale Lucy-Faris, tout en soulignant que si la structure de l’édifice actuel le permet, elle prône un agrandissement au même endroit. Dans le cas de la bibliothèque Guy-Sanche, « on pourra voir dans un prochain mandat les investissements nécessaires » pour réaliser un agrandissement, a-t-elle mentionné.