Philippe Denault estime notamment qu’il y a eu un manque de transparence de la Ville d’Ottawa dans les étapes qui ont précédé le dépôt de la demande d’aménagement de l’Armée du Salut pour la construction de son centre multifonctionnel doté d’un refuge de quelque 350 lits dans le quartier Vanier.

Armée du Salut à Vanier: l’avis de l’ombudsman de l’Ontario sollicité

Un membre de SOS Vanier déposera cette semaine une plainte auprès de l’ombudsman de l’Ontario concernant ce qu’il considère comme un « manque d’impartialité de la part du maire (d’Ottawa) » et des « irrégularités ou défaillances » à la Ville d’Ottawa dans le processus entourant le déménagement de l’Armée du Salut sur le chemin Montréal.

Philippe Denault estime notamment qu’il y a eu un manque de transparence de la Ville d’Ottawa dans les étapes qui ont précédé le dépôt de la demande d’aménagement de l’Armée du Salut pour la construction de son centre multifonctionnel doté d’un refuge de quelque 350 lits dans le quartier Vanier. « Je pense qu’il y a eu une influence indue (du maire) au cours du processus notamment par des déclarations publiques. Il y a eu un manque d’équité au cours du processus. Il y a eu aussi beaucoup de représentations qui n’ont pas été écoutées par le comité d’urbanisme, entre autres sur les questions de financement des services sociaux, alors que souvent les conseillers et le maire ont abordé ces thèmes », a expliqué M. Denault, qui s’oppose au projet.

« Je vais aussi soulever toute la question des enjeux sociaux et des impacts à la sécurité », a ajouté M. Denault.

Philippe Denault avait porté plainte au Bureau du commissaire à l’intégrité de la Ville d’Ottawa quant au processus qui a été suivi par la Ville dans le dossier du déménagement de l’Armée du Salut du marché By au 333, chemin Montréal, et sur la position du maire Watson. Toutefois, a précisé M. Denault, le commissaire a décidé de ne pas enquêter. C’est pourquoi il se tourne vers l’ombudsman de l’Ontario.

Il faut rappeler que des citoyens opposés à la proposition de l’Armée du Salut ont déposé un appel auprès de la Commission des affaires municipales de l’Ontario après que le conseil municipal d’Ottawa eut approuvé le projet en novembre dernier. La contestation porte notamment sur le changement de zonage adopté par la Ville pour le déménagement de l’organisation sur le chemin Montréal.