La fermeture du pont Alexandra, vendredi, n’était pas prévue par le gouvernent fédéral et fait suite à la découverte, par des ingénieurs, d’une anomalie jugée assez sérieuse et inquiétante dans la structure même du pont pour y interdire d’urgence toute circulation automobile.
La fermeture du pont Alexandra, vendredi, n’était pas prévue par le gouvernent fédéral et fait suite à la découverte, par des ingénieurs, d’une anomalie jugée assez sérieuse et inquiétante dans la structure même du pont pour y interdire d’urgence toute circulation automobile.

Anomalie inquiétante découverte à la structure du pont Alexandra [PHOTOS]

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
EXCLUSIF / La fermeture du pont Alexandra, vendredi, n’était pas prévue par le gouvernement fédéral et fait suite à la découverte, par des ingénieurs, d’une anomalie jugée assez sérieuse et inquiétante dans la structure même du pont pour y interdire d’urgence toute circulation automobile.

Le Droit a appris que des treillis d’acier faisant partie intégrante de la structure maîtresse du pont démontrent une déformation, voire une torsion, sur une partie importante de l’infrastructure. 

À LIRE AUSSI : Fermeture du pont Alexandra jusqu’à nouvel ordre

«C’est inattendu et structurel comme problème, reconnaît le député fédéral de Gatineau et secrétaire parlementaire de la ministre des Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC), Steven MacKinnon. Dans un cas comme ça, sur une infrastructure plus que centenaire, c’est assez inquiétant pour procéder immédiatement à la fermeture du pont.»

Le pont Alexandra a été fermé jusqu'à nouvel ordre vendredi dernier.

Selon ce qu’il nous a été donné d’apprendre, les travaux d’urgence pour corriger cette faiblesse dans la structure d’acier devraient s’étendre au moins jusqu’au 24 mai prochain. Le gouvernement devrait en faire l’annonce sous peu. 

Le pont sera interdit à toute circulation jusqu’à la fin des travaux. La passerelle de bois pour les cyclistes et les piétons demeure toutefois ouverte et sécuritaire. 

Le pont Alexandra devrait être fermé jusqu’au 24 mai prochain.

«Le pont Alexandra est déjà dans un programme de prolongement de vie utile, note M. MacKinnon. Il y a un calendrier pour les travaux qui est planifié pour le maintenir en vie, mais ce problème de déformation sérieuse dans la structure découvert lors de la dernière inspection n’était pas du tout prévu. On va procéder aux réparations d’urgence. On attend d’autres évaluations de la part des ingénieurs, mais ça nous rappelle que cette structure centenaire, un symbole de notre région, ne sera bientôt plus parmi nous.»

De fait, le fédéral a déjà annoncé son intention de démolir et remplacer le pont Alexandra d’ici cinq à dix ans. Des travaux d’entretien seront effectués régulièrement au cours des prochaines années afin que le pont demeure sécuritaire. 

La passerelle de bois pour les cyclistes et les piétons demeure ouverte et sécuritaire.

«Il est clair qu’un moment donné, on va atteindre un point où ça ne sera plus économique de réparer ce pont et qu’il faudra lancer son remplacement, a indiqué M. MacKinnon. Ce sera un enjeu pour la région et ça souligne l’urgence d’agir sur les ponts interprovinciaux.»