Le spectacle a lieu à La Filature au 82, rue Hansen, à Gatineau. La capacité d'accueil est de 600 personnes par représentation, soit 1200 spectateurs par soir.

AGWÀTÀ: Succès de foule dès le début

Le spectacle multimédia AGWÀTÀ reprend du service sur le ruisseau de la Brasserie à Gatineau jusqu'au 30 juillet. Un retour attendu avec fébrilité alors que les représentations de la fin de semaine affichent presque complet.
Il reste encore des billets pour la représentation de 22 h 15 samedi soir. Les organisateurs estiment que quelque 2400 personnes auront vu le spectacle de projections de tableaux animés sur écran d'eau ce weekend, et déjà les représentations suivantes sont à tout près de 50 % de leur capacité.
Il s'agit du même spectacle aquatique multimédia sur fond musical qui avait été présenté en 2015. Il s'inscrit parfaitement dans le cadre des célébrations de Gatineau 2017, précise l'organisation d'AGWÀTÀ, puisqu'il s'inspire de faits historiques du 19e siècle qui ont marqué Hull et la région, de l'arrivée de Philémon Wright en 1800 jusqu'au grand feu de 1900.
Le spectacle était gratuit en 2015, mais il en coûte désormais 7 $ pour les adultes et 2 $ pour les enfants. Le prix d'entrée sert à mieux gérer l'achalandage et aussi à payer les frais du spectacle. L'absence d'un commanditaire majeur avait forcé l'équipe d'AGWÀTÀ à annuler le spectacle l'an dernier. Cette année, la compagnie Gazifère s'associe à l'événement. 
« Tout le monde aura une place assise, a précisé Martin Caron, porte-parole de l'événement. Les gradins seront plus grands, plus confortables. Nous avons mieux aménagé l'espace ».
Il y a deux représentations par soir, soit à 21 h 30 et à 22 h 15. Elles sont d'environ 15 minutes chacune. Le spectacle a lieu à La Filature au 82, rue Hansen, à Gatineau. La capacité d'accueil est de 600 personnes par représentation, soit 1200 spectateurs par soir.
Les gens peuvent se procurer des billets en ligne sur le site web www.agwata.ca ainsi qu'à la Maison du tourisme de Gatineau, sur la rue Laurier.
Le spectacle AGWÀTÀ, qui signifie « sortir de l'eau » en algonquin, avait attiré plus de 14 000 personnes en 2015.