À certains endroits à Val-des-Monts, la chaloupe était l’unique moyen de transport possible en journée lundi.

Affaissement sur la route 309

Dans le nord-ouest de la MRC des Collines-de-l’Outaouais, à Notre-Dame-de-la-Salette, l’affaissement d’une partie de l’accotement a forcé vers 9h30, lundi matin, la fermeture d’une voie sur la route 309, à la hauteur du chemin des Grands Danois. La circulation dans le secteur se fait depuis ce temps en alternance. Au ministère des Transports du Québec, on était incapable, en fin de journée lundi, d’annoncer le moment de réouverture de la route dans son entier.

Écoles dans le noir

À la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées, des pannes de courant de durées variables sont survenues à différents moments de la journée dans les écoles Saint-Pie-X, à Papineauville, Mgr Charbonneau, à Buckingham, de même que dans les écoles du Ruisseau, du Sacré-Coeur et Saint-Jean-de-Brébeuf, toutes trois situées à Masson-Angers. Le Centre La Cité, lui aussi situé dans le secteur Masson-Angers, a également été privé d’électricité pendant quelques heures. Puisque la téléphonie IP de la CSCV ne fonctionne pas lors de pannes d’électricité, les parents ont été invités par l’administration à communiquer, en cas d’urgence seulement, par voie de télécopieur. Le transport scolaire et les services de garde ont toutefois été maintenus à la fin des classes.

RISQUES D'INONDATIONS LOCALISÉES

Les fortes pluies reçues ces derniers jours pourraient occasionner des inondations, prévient la Conservation de la Nation Sud (CNS).  Les pluviomètres relevant du territoire de compétence de la CNS ont enregistré entre 50 et 100 mm de pluie depuis le 29 octobre. Les niveaux d’eau devraient augmenter, ce qui pourrait causer des inondations dans les zones basses. De plus, certaines routes d’accès devront peut-être être fermées en raison des inondations. Il existe également un potentiel de drains pluviaux bloqués, et de bassins collecteurs et des ponceaux qui peuvent également causer des inondations localisées. La CNS continuera de surveiller les niveaux d’eau ainsi que les prévisions météorologiques dans le cadre de son programme de prévision et d’avertissement d’inondation, et émettra des mises à jour en cas de modification des conditions.

La CNS invite le public à visiter www.nation.on.ca et à également donner des renseignements en ce qui concerne les changements liés à l’eau dans leur région.

Avec Martin Brunette, Le Droit