Plusieurs fidèles étaient rassemblés à la Cathédrale Saint-Joseph pour rendre un dernier hommage à l’abbé Jean Sans-Cartier.

Adieux à Jean Sans-Cartier, le rassembleur

La communauté catholique de Gatineau faisait ses derniers adieux à l’abbé Jean Sans-Cartier vendredi, à la Cathédrale Saint-Joseph du secteur Hull.

Le religieux a été décrit comme étant un homme rassembleur, engagé dans sa communauté et à la foi inébranlable dans l’homélie de l’archevêque de Gatineau, Mgr Paul-André Durocher.

C’est devant plusieurs yeux mouillés par l’émotion que Mgr Durocher a rendu hommage à son défunt collègue. Il a notamment évoqué le rôle de l’abbé Sans-Cartier dans l’accueil de prêtres originaires d’ailleurs dans le monde au sein de l’Archidiocèse de Gatineau, notamment l’organisation d’après-midi en bateau pour rassembler tout le monde autour d’une bière.

« Ce qui m’a frappé dans les derniers mois, c’est cette sérénité. La sérénité qu’avait Jean, comme s’il disait “je sais où je m’en vais”. Il avait la conviction qu’il verrait bientôt Dieu de ses propres yeux ».

Rappelons que Jean Sans-Cartier est décédé le 6 novembre dernier des suites d’une sclérose latérale amyotrophique — mieux connue sous le nom de maladie de Lou Gehrig —, quelques mois après reçu un diagnostic, en août dernier.

La députée de Hull, Maryse Gaudreault, était présente aux funérailles, accompagnées de sa fille Eva, pour rendre hommage au religieux pour qui sa famille avait un attachement particulier. Il était officier lors du mariage de sa fille l’été dernier, possiblement le dernier mariage qu’il aura célébré, indique l’élue.

« Il était bien connu. C’était quelqu’un de très engagé dans sa communauté, soutient Mme Gaudreault. Il s’était donné comme mission de rassembler les gens. Je pense qu’on peut dire qu’il a réussi. »

Par son décès, Jean Sans-Cartier aura offert un dernier prétexte à ses proches et à ses amis de se regrouper. La Cathérale Saint-Joseph était pleine à craquer pour ce dernier adieu à l’abbé Sans-Cartier.

Sa nièce, Diane Mansfield, a pris la parole pour remercier nombre de personnes d’avoir pris part à ces funérailles. Notamment, Mgr Durocher pour avoir « célébré la vie de Jean, dans l’amour et la foi, comme il l’aurait voulu », ainsi qu’au ténor gatinois Steeve Michaud qui a animé la cérémonie par ses chants et sa musique.

« Tu as été un parrain extraordinaire. Tu seras toujours le coach de ma vie. Je te demande, s’il vous plaît, de veiller sur nous tous », s’est exclamée Mme Mansfield à la fin de son allocution.

Jean Sans-Cartier était le curé de la paroisse Notre-Dame-de-l’Île au moment de son décès et a notamment été prêtre pendant 18 ans à la paroisse Jean XXIII du secteur Gatineau. Il était également cofondateur de la chorale Gospel Outaouais, une initiative de plus qui a contribué à rassembler des membres de la communauté.