Emilio Spezzano

Accusé de meurtre, il reste derrière les barreaux

Un des deux hommes accusés du meurtre prémédité de Christine MacNeil, abattue dans une chambre de l’hôtel Four Points de Gatineau, en octobre 2015, demeurera derrière les barreaux en attendant son procès.

La juge Suzanne Tessier, de la Cour supérieure, a rejeté la demande de la défense de libérer Emilio Spezzano, d’Ottawa.

La décision a été rendue vendredi matin au palais de justice de Gatineau.

La victime, Christine MacNeil

Une ordonnance de non-publication empêche toutefois de divulguer les motifs ayant conduit la juge à en décider ainsi.

Un autre individu, Blake Dooley, doit répondre à la même accusation de meurtre avec préméditation.