Christiane Matte, Michel Larose et Stéphane Trottier ont présenté le chèque à la présidente de La Cité, Lise Bourgeois.

250 000 $ pour la Fondation de La Cité

À un an de l’ouverture de La Place, nouveau pavillon de technologie immersive, la Fondation de La Cité vient de recevoir un sérieux coup de pouce dans sa campagne majeure de financement.

Desjardins a annoncé mercredi un don de 250 000$ destiné au projet dont la construction s’est entamée le printemps dernier sur le campus principal du collège, à Ottawa. 

Le futur pavillon, érigé au coût de 30 millions $, est décrit par l’institution comme « l’épicentre de l’environnement d’apprentissage du XXIe siècle ». 

Dans le but de reconnaître l’importante contribution financière de l’entreprise, l’un des espaces du nouveau bâtiment, La Factorie, portera le nom de Desjardins. Il s’agira d’un lieu de cocréation qui permettra à des étudiants de travailler de concert avec des entrepreneurs afin de mieux définir leur projet, le processus de commercialisation ou encore sa mise en marché. 

« On a choisi d’associer notre nom à La Factorie car on veut encourager l’esprit entrepreneurial chez les jeunes, un facteur important de l’économie en pleine croissance et en transformation », a lancé le président de la Fédération des caisses Desjardins de l’Ontario, Stéphane Trottier. 

À l’intérieur des murs de La Place, un bâtiment de 40 000 pieds carrés, on retrouvera également un studio immersif dont la capacité d’accueil sera de 350 places assises. 

Ce dernier sera doté de murs rétractables et d’un écran de projection de 360 degrés. Une terrasse extérieure, une agora, des salles de formation corporative, un café-bistro et des espaces d’accélérateurs entrepreneuriaux feront aussi partie des composantes de l’immeuble à la fine pointe de la technologie. Facilement transformable, La Place pourra accueillir lors d’événements spéciaux jusqu’à 1100 personnes debout.

Des 3,5 millions $ que souhaite amasser la Fondation, près de 60 % seront investis dans La Place, alors que le reste de la somme ira à l’achat d’équipements (1 M$) et aux bourses étudiantes (500 000$). 

Jusqu’ici, un montant de près de 1,8 million $ a été récolté, a souligné la directrice de la Fondation et du Réseau des diplômés de La Cité, Christiane Matte, qui ne cache pas que l’objectif de l’organisation est très ambitieux. 

« C’est une campagne historique. Présentement, on est en campagne silencieuse, alors on fait de sollicitation auprès des amis, des partenaires de La Cité. On travaille fort là-dessus. On va aussi faire une campagne auprès des diplômés », a-t-elle indiqué, disant espérer que d’autres dons majeurs seront versés dans les mois à venir.