La ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna

22 millions $ pour un centre urbain sur le climat à Ottawa

Le gouvernement fédéral a annoncé vendredi un investissement totalisant 22 millions $ pour la création d’un centre urbain sur le climat à Ottawa, une entité créée par la Ligue des communautés canadiennes sobres en carbone (LC3).

La ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a précisé que c’est la Fondation communautaire d’Ottawa qui prendra les rênes de l’organisme, déjà implanté dans six autres grands centres urbains du pays, soit Montréal, Toronto-Hamilton, Vancouver, Calgary, Edmonton et Halifax. 

Mme McKenna estime que ce nouveau partenariat permettra de faire un pas de plus vers l’objectif de faire d’Ottawa la capitale la plus verte du monde. 

« Nous avons une grosse opportunité de mieux faire les choses. On a de l’ambition à Ottawa. La mise sur pied du centre urbain sur le climat ici permettra aussi aux maisons et aux édifices d’Ottawa d’être plus écoénergétiques tout en faisant en sorte que le coût de la vie demeure abordable et soutenant de bons emplois dans la collectivité », indique-t-elle. 

La Fédération canadienne des municipalités (FCM) est impliquée dans le projet. 

« Ces investissements nous permettront d’offrir aux générations futures une ville plus propre, plus verte et plus durable », a quant à lui lancé le maire Jim Watson.