Kathleen Wynne était de passage à Ottawa, jeudi matin.

105 millions $ pour un nouveau pavillon au CHEO

Le Centre hospitalier pour enfants de l’Est de l’Ontario (CHEO) sera agrandi grâce à un investissement de 105 millions $ annoncé jeudi par la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, de passage à Ottawa.

Le centre de soins intégrés, un projet pour lequel militaient le CHEO et le Centre de traitement pour enfants d’Ottawa (CTEO) depuis près d’une décennie, deviendra réalité. 

L’édifice de six étages abritera un éventail de services dont les consultations externes en santé mentale, l’orthophonie, la physiothérapie, le centre de diagnostic de l’autisme, l’ergothérapie, les troubles de la vue, le programme de la petite enfance et les services scolaires offerts aux enfants ayant des besoins multiples aux plans physique et du développement. 

Le coût du projet est évalué à environ 140 millions $. Le reste de la facture sera assumé entre autres par la Fondation du CHEO, qui mène une campagne de financement. Le CHEO prévoit aussi cogner à la porte du ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse.

À terme, plus de 40 000 familles de l’Est ontarien pourront bénéficier de ces nouveaux services dorénavant offerts sous un seul et unique toit. 

Si tout va bien, la construction du nouveau bâtiment d’une superficie de 22 000 mètres carrés s’amorcera en 2019. Il sera érigé dans le terrain adjacent à l’entrée principale de l’hôpital, où l’on retrouve actuellement des espaces de stationnement. Le bâtiment sera lié au reste de l’hôpital par une passerelle. L’ouverture n’aura lieu qu’après 2020. 

De tels centres de soins intégrés existent déjà dans quelques régions à travers la province, dont Hamilton et Durham.