Actualités

Le Pontiac sur un timbre

Le pont Félix-Gabriel-Marchand, qui traverse la rivière Coulonge, dans la municipalité de Mansfield-et-Pontefract, est la vedette d’une nouvelle série de timbres de Postes.

Construit au 19e siècle, il est l’un des cinq ponts couverts patrimoniaux se trouvant sur les nouveaux timbres.

Postes Canada vendra aussi des cartes postales identiques à partir de lundi.

L’organisme fédéral veut rendre hommage aux 140 ponts couverts restants au pays. On en comptait plus de 1400 à la fin du 19e siècle.

«Le pont Félix-Gabriel-Marchand, qui mesure 152 mètres, est l’un des plus longs ponts couverts du Québec et l’un des plus anciens. Bâti en 1898, il se distingue par ses fermes Town et à poinçon double», résume Postes Canada sur son site Internet.

Actualités

Fête nationale: attention au mélange alcool et cannabis

Les célébrations de la Fête nationale riment souvent avec consommation d’alcool. Cette année, en raison de sa légalisation, le cannabis pourrait aussi faire partie de la fête pour certains. À l’approche des festivités, Éduc’alcool met donc en garde les Québécois sur les dangers liés au mélange des deux substances.

Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool, est bien clair. Lorsque consommés ensemble, les effets de l’alcool et du cannabis ne s’additionnent pas, mais se multiplient.

La Capitale

Un pêcheur attrape un imposant esturgeon au Vieux-Port de Québec [VIDÉOS]

Après un dur combat, un homme qui pêchait au Vieux-Port de Québec a réussi à sortir du fleuve Saint-Laurent un imposant esturgeon, lundi soir.

Vers 20h30, Rémi Clairet, 26 ans, a mis son avant-dernier appât au bout de sa canne à pêche. En une heure, il avait déjà pêché quatre barbottes et n’espérait plus attraper grand-chose. 

Il discutait avec un passant depuis un moment quand il a eu l’impression que son hameçon s’était coincé dans le fond de l’eau. Mais sa canne a commencé à bouger, puis le moulinet s’est presque déroulé au complet. 

Ne disposant que d’un équipement conçu pour les petits poissons, M. Clairet a mis une demi-heure avant de réussir à remonter le poisson à la surface. «J’ai crié en disant «c’est bien un esturgeon!»» , raconte-t-il.

Le pêcheur a dû descendre dans le fleuve par une échelle pour aller chercher l’esturgeon d’environ 1,2 m et 45 kg (environ 100 lb), selon l’estimation du pêcheur. 

«Trop pesant»

«Au moment où j’ai posé la main dessus, il s’est débattu, le fil a cassé et j’ai réussi à le garder dans la main par la branchie, raconte Rémi Clairet. Et là, j’ai pris quasiment un quart d’heure à remonter l’échelle parce qu’il était beaucoup trop pesant. D’une main, je n’y arrivais pas». 

Des passants lui ont donné un coup de main pour remonter l’échelle. Et, de peine et de misère, Rémi Clairet est parvenu à revenir sur le quai avec le gros poisson, lâchant un grand «wow» satisfaction. 

Après avoir immortalisé sa prise sur photo, M. Clairet a remis le poisson à l’eau. 

M. Clairet, un habitué de la pêche dans le Vieux-Québec, taquine souvent le poisson au bassin Louise, au quai Louis-Jolliet ou au port de Québec. Il pêche habituellement de la barbotte et du doré. Mais lundi soir, c’était un grand moment pour ce géologue amoureux de la pêche. 

«J’ai tremblé pendant deux heures après, dit M. Clairet. Je suis un pêcheur régulier, mais je n’ai jamais pris un gros poisson comme ça».

Éducation

La Cité: mandat prolongé jusqu’en 2022 pour Lise Bourgeois

La présidente-directrice générale de La Cité, Lise Bourgeois, voit son mandat être prolongé jusqu’en juin 2022.

Le conseil d’administration de l’établissement collégial a voté à l’unanimité lundi en faveur de ce scénario.

Elle est en poste depuis 2010. Le président sortant du conseil, Sylvain Chalut, a salué le travail accompli par Mme Bourgeois, rappelant qu’elle a réussi à ce que plusieurs grands projets se concrétisent, par exemple l’ouverture du pavillon de technologie immersive et d’entrepreneuriat Excentricité, construit au coût de 30 millions $.

«Sa contribution à la vitalité et la pérennité de la plus grande institution postsecondaire francophone de l’Ontario est considérable et sa vision fait de La Cité un collège résolument tourné vers l’avenir», a-t-il dit.

La principale intéressée affirme qu’elle désire poursuivre «la transformation pédagogique en cours de même que celle de l’expérience-client, afin de tout faire pour optimiser la réussite étudiante».

Notons que la fondatrice et productrice de Slalom prod.tv, Marie-Pierre Gariépy, assumera la présidence du conseil d’administration dès le 1er septembre.

Justice et faits divers

Arrestation controversée: l’Université d’Ottawa engage une experte indépendante

L’Université d’Ottawa (Ud’O) a engagé une experte indépendante mandatée de faire la lumière sur l’incident survenu la semaine dernière entre un étudiant et un agent du Service de la protection.

L’arrestation de l’étudiant a donné lieu à des allégations de racisme, de profilage racial et de harcèlement.

Au terme de son investigation, Esi Codjoe, du cabinet de Toronto Turnpenney Milne s.r.l., déterminera si les règlements de l’Ud’O ont été «appliqués de façon appropriée».

Elle examinera également les politiques et procédures du Service de la protection de l’Ud’O, ainsi que leur application.

Une fois l’enquête terminée, le rapport de Mme Codjoe sera rendu public.

Esi Codjoe est une ancienne vice-présidente du Tribunal des droits de la personne de l’Ontario.

Actualités

Unique FM a un nouveau DG

Pierre Sicard a été nommé à titre de nouveau directeur général d’Unique FM. Il succède ainsi à Véronique Soucy, qui était à la barre de la station radiophonique depuis six ans.

C’est le président du conseil d’administration d’Unique FM, Ronald Caza, qui en a fait l’annonce mardi.

Au cours de sa carrière, l’homme originaire de l’Est ontarien a notamment travaillé au quotidien Le Droit, à Radio-Canada (Ottawa) ainsi que chez Astral. Jusqu’à tout récemment, M. Sicard occupait les fonctions de directeur des ventes locales télé et radio chez RNC Média.

De son côté, Véronique Soucy deviendra partenaire dans une firme de marketing d’Ottawa.

Pierre Sicard entrera en poste le 24 juin prochain.

Actualités

Archives nationales: un nouveau pavillon carboneutre à Gatineau

Ottawa dévoile les plans du deuxième pavillon qui sera construit derrière l’actuel Centre de préservation de Bibliothèque et Archives Canada, à Gatineau.

Le nouveau centre — carboneutre — sera construit d’ici 2022, sur le boulevard du Carrefour.

Le bâtiment cubique aura la même mission de préserver les archives du Canada.

Sa construction et la réfection du bâtiment principal doivent coûter 330 millions $, selon un partenariat public-privé avec le consortium Les Propriétés Plenary Gatineau (PPG).

À LIRE AUSSI: Un investissement de plus de 400 millions $ à Gatineau

Le député fédéral de Gatineau, Steven MacKinnon, a fait valoir en conférence de presse mardi que le bâtiment cubique deviendra le premier «carbo net zéro» voué à la préservation des archives en Amérique.

Le deuxième centre abritera d’importants documents canadiens et trésors nationaux.

Il s’agira de la plus grande installation de préservation au monde équipée d’un système automatisé de haute technologie pour l’entreposage et la récupération des archives.

Les 330 millions annoncés par Ottawa incluent aussi la réfection des chambres fortes du bâtiment existant, aussi situé sur le boulevard du Carrefour, dans le secteur Gatineau.

Ce bâtiment utilisera des sources de carburant et des matériaux de construction permettant de réduire l’utilisation de carbone dans son fonctionnement.

La construction du bâtiment doit donner du travail à plus de 1000 personnes.

Actualités

Entrave au syndicat chez Derichebourg

L’entreprise responsable de la collecte des matières résiduelles à Gatineau, Derichebourg, a « tenté de s’ingérer » et d’« entraver » les activités du syndicat Unifor qui représente ses employés, a récemment statué le Tribunal administratif du travail (TAT).

Les relations ont de toute évidence été corsées entre certains employés et les dirigeants de la firme Derichebourg, qui s’occupe des collectes en sol gatinois depuis juin 2017. Pas moins de six dossiers touchant Derichebourg se sont retrouvés entre les mains du TAT, qui a procédé à « une enquête commune » ayant mené à des décisions rendues le mois dernier par le juge administratif Alain Turcotte.

Actualités

L’espoir renaît pour l’épicerie de l’Île-de-Hull

Un terrain a été identifié pour accueillir la future épicerie sur l’Île-de-Hull, un projet qui serait maintenant réalisé en collaboration avec une coopérative d’habitation.

La Coopérative de solidarité de l’Île-de-Hull a fait le point sur le projet avec ses membres samedi dernier dans le cadre d’une assemblée générale. L’organisme souhaite faire l’acquisition du stationnement incitatif de la Société de transport de l’Outaouais situé à côté de l’école secondaire de l’Île, sur la rue Saint-Rédempteur. « On est assez optimistes. On doit s’atteler à faire un plan pour l’automne, présenter un projet concret », affirme le président du conseil d’administration de la Coopérative de solidarité, Réjean Laflamme.