Le Droit

Organismes gouvernementaux et entreprises

Les modèles de travail hybrides comportent des risques de sécurité

Contenu commandité
Au cours des 20 derniers mois, de nombreux Canadiens ont travaillé à distance d’une façon ou d’une autre. Et bien que les organismes gouvernementaux et les entreprises soient prêts à un retour au bureau, pour la majorité, les modèles de travail hybrides sont là pour de bon. Il est bien entendu avantageux de pouvoir travailler de n’importe où: on évite les interruptions de travail, ce qui améliore la résilience de l’organisation. C’est aussi intéressant pour beaucoup d’employés, comme en témoigne une récente étude de KPMG révélant que 63% des travailleurs canadiens veulent retourner au bureau, mais que les trois quarts souhaitent avoir un modèle hybride permettant le télétravail.