Annie Villeneuve triomphe à «Zénith»

Annie Villeneuve accède à la finale de Zénith.

La génération Y a poursuivi la ronde des demi-finales jeudi soir sur le plateau de «Zénith».


Les représentants pour cette deuxième ronde, Damien Robitaille, Matt Lang, Annie Villeneuve et Jason Roy-Léveillée ont tout donné pour se tailler une place en finale.

Damien Robitaille a débuté la soirée avec une version bien à lui de Who Let The Dogs Out du groupe Baha Men. Dans un décor de veillée de musique traditionnelle, le Franco-Ontarien a démontré tout son génie créatif qu’on lui connaît en giguant accompagné de violoneux et de son chien Suki.



Damien Robitaille a chanté Who Let The Dogs Out dans une version de musique traditionnelle.

Après ce numéro qui a fait l’unanimité auprès des quatre générations, il s’est tourné vers Élyse Marquis et les X pour son rappel. Il a choisi le répertoire de AC/DC avec la chanson Highway To Hell et a prouvé qu’il pouvait tout chanter. Il a obtenu un total de 89 points.

Matt Lang

Dans un numéro à l’opposé de ce qu’il avait présenté la première fois, le chanteur originaire de Maniwaki, en Outaouais, en a surpris plus d’un avec sa version de Pour que tu m’aimes encore de Céline Dion. Avec des airs country, il a réussi à mettre le party dans la place avec une chanson d’amour comme si on se trouvait dans un bar. Il a mis littéralement le feu à la place, comme il sait si bien le faire.

Matt Lang a mis le feu à la place avec une chanson de Céline Dion.

Pour le rappel, il a opté pour The Beatles avec Here Comes The Sun. Au terme de sa performance, il a récolté 93 points.

Annie Villeneuve

Pour sa troisième visite sur le plateau de Zénith, Annie Villeneuve s’est attaquée à L’enfer de Stromae. Vêtue de blanc, l’interprète s’est retrouvée la tête en bas, portée par les danseurs habillés de noir. Comme toutes ses performances, la chanteuse a pensé un numéro chargé en émotions avec une mise en scène poignante.



Elle a d’ailleurs fait vivre le premier plan séquence de la saison ce qui a ajouté de l’intensité à sa performance toute en voix. Annie Villeneuve a d’ailleurs touché au zénith avec la note donnée par la génération Z.

L’artiste est allée chez les X pour son rappel où elle a choisi l’univers de Julie Masse pour une interprétation sans préparation de Billy. Après ces deux performances réussies, elle s’est remporté 96 points.

Jason Roy-Léveillé a séduit toutes les générations avec Maria de Ricky Martin.

Jason Roy-Léveillé

Le dernier de cette deuxième ronde des demi-finales, Jason Roy-Léveillé a voulu faire danser le public au rythme des percussions de Maria de Ricky Martin. Il a séduit toutes les générations par ce choix de chanson et par la cadence. Ce n’est pas évident de danser comme il l’a fait tout en maintenant son souffle pour chanter, en espagnol d’autant plus.

En se tournant vers les boomers pour le rappel, il s’est plongé dans le répertoire de Claude Dubois avec Besoin pour vivre. Le public en studio lui a accordé la note de 93 points.

Comme chaque semaine, il a fallu attendre le vote du public à la maison pour déterminer le finaliste parmi ces quatre artistes talentueux.

C’est Annie Villeneuve qui a récolté la faveur du public en récoltant cinq points supplémentaires, elle qui avait déjà l’avance durant la soirée. Elle joint donc Éléonore Lagacé en finale, le 13 avril.

La semaine prochaine ce sera au tour des X - Guylaine Tanguay, Benoit McGinnis, David Savard et Jean-François Breau - de débarquer sur le grand terrain de jeu de Zénith.