Le Droit
Un froid s'est installé entre Vallée Jeunesse Outaouais et Habitations Outaouais Métropolitain, avec au coeur de la mésentente le bâtiment où loge l'organisme communautaire depuis deux décennies et un projet futur sur ce terrain.
Un froid s'est installé entre Vallée Jeunesse Outaouais et Habitations Outaouais Métropolitain, avec au coeur de la mésentente le bâtiment où loge l'organisme communautaire depuis deux décennies et un projet futur sur ce terrain.

Désaccord avec son locateur: Vallée Jeunesse Outaouais sonne l’alarme

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Un malaise évident voire un froid s’est installé entre Vallée Jeunesse Outaouais et Habitations de l’Outaouais Métropolitain (HOM), propriétaire du bâtiment jugé vétuste où loge l’organisme communautaire depuis deux décennies, aux abords de l’ancien aréna Robert-Guertin. À l’origine de la mésentente: la fin du bail à la fin 2023 jumelée à la démolition éventuelle de l’édifice pour faire place à un immeuble de 200 logements communautaires.