Le Droit
La cheffe de l'Assemblée des Premières Nations, RoseAnne Archibald et le premier ministre Justin Trudeau
La cheffe de l'Assemblée des Premières Nations, RoseAnne Archibald et le premier ministre Justin Trudeau

L'Assemblée des Premières Nations veut que les Autochtones soient exemptés de l'exigence de bilinguisme officiel

Stephanie Taylor
La Presse canadienne
L'Assemblée des Premières Nations estime que les modifications proposées à la Loi sur les langues officielles créeront probablement davantage de «barrières arbitraires» pour les Autochtones qui souhaitent travailler dans les institutions fédérales et accéder à des échelons supérieurs.