Le Droit
Milo Roelens a été puni en troisième période, ce qui a permis à l’Armada de revenir dans le match.
Milo Roelens a été puni en troisième période, ce qui a permis à l’Armada de revenir dans le match.

Le Phoenix joue avec le feu face à l’Armada

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Tout allait bien pour le Phoenix. Jusqu’en troisième période... Face à Blainville-Boisbriand, la marque était de 2-0 pour les Sherbrookois, qui dominaient au chapitre des tirs au but, mais une punition de Milo Roelens a redonné espoir à l’Armada tout en donnant des maux de tête à l’entraîneur Stéphane Julien, qui a cloué au banc son attaquant format géant dans la victoire à l’arraché du Phoenix.