Le Droit
Le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme a affirmé jeudi être sans réponse de l’Iran à sa demande de visite, au moment où le Conseil des droits de l’homme doit décider s’il veut lancer une enquête internationale sur les exactions dont est accusé Téhéran.
Le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme a affirmé jeudi être sans réponse de l’Iran à sa demande de visite, au moment où le Conseil des droits de l’homme doit décider s’il veut lancer une enquête internationale sur les exactions dont est accusé Téhéran.

L’ONU ouvre une enquête sur la répression en Iran

Agnès Pedrero
Agence France-Presse
Christophe Vogt
Agence France-Presse
Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a décidé jeudi, malgré l’opposition de Téhéran et de Pékin, d’ouvrir une enquête internationale sur la répression des manifestations en Iran après la mort de Mahsa Amini, pour rassembler des preuves des violations et éventuellement poursuivre les responsables.