Le Droit
Le centre-ville de Gatineau n’est pas devenu un «cirque» a insisté la mairesse France Bélisle, mercredi, en réponse au président de la Chambre de commerce, Stéphane Bisson qui se désolait, dans <em>Le Droit</em>, la veille, d’un manque de vision cohérente dans le secteur.
Le centre-ville de Gatineau n’est pas devenu un «cirque» a insisté la mairesse France Bélisle, mercredi, en réponse au président de la Chambre de commerce, Stéphane Bisson qui se désolait, dans <em>Le Droit</em>, la veille, d’un manque de vision cohérente dans le secteur.

Pas un «cirque», mais un «manège», réplique France Bélisle 

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
Le centre-ville de Gatineau n’est pas devenu un «cirque» a insisté la mairesse France Bélisle, mercredi, en réponse au président de la Chambre de commerce, Stéphane Bisson qui se désolait, dans Le Droit, la veille, d’un manque de vision cohérente dans le secteur. «Je pense qu’on est dans un manège, dans une ville mouvement, a-t-elle rétorqué. Ce n’est pas parce que les choses vont vite, qu’on doit bouger rapidement et qu’il y a une convergence de dossiers qu’on fait n’importe quoi, ce n’est pas un cirque.»