Le Droit
Tout jeune, sur les terrains d’Aylmer, Maxim Tissot s’élevait déjà au-dessus de la mêlée. <em>Le Droit</em> vous propose une incursion dans l’univers de ce grand maître du ballon rond canadien.
Tout jeune, sur les terrains d’Aylmer, Maxim Tissot s’élevait déjà au-dessus de la mêlée. <em>Le Droit</em> vous propose une incursion dans l’univers de ce grand maître du ballon rond canadien.

De Gatineau à l'Atlético: le parcours de Maxim Tissot [VIDÉO]

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
Patrick Woodbury
Patrick Woodbury
Le Droit
Tout jeune, sur les terrains d’Aylmer, Maxim Tissot s’élevait déjà au-dessus de la mêlée. À 14 ans, il quitte la maison familiale pour la métropole où, rapidement, il joint les rangs de l’Académie de l’Impact. De la MLS à la NASL en passant par l’équipe nationale et la Première ligue canadienne, Maxim est venu à un match d’ajouter une autre couronne à sa collection, cette fois avec l’équipe de son patelin, l’Atlético d’Ottawa. Le Droit vous propose une incursion dans l’univers de ce grand maître du ballon rond canadien.
Pour consulter l’article complet, abonnez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!