Le Droit
Artiste engagé, Émile Proulx-Cloutier signe la mise en scène de <em>Grosse-Île, 1847</em>. Une production de La Bordée qui s'intéresse aux crises d'hier, d'aujourd'hui et de demain.
Artiste engagé, Émile Proulx-Cloutier signe la mise en scène de <em>Grosse-Île, 1847</em>. Une production de La Bordée qui s'intéresse aux crises d'hier, d'aujourd'hui et de demain.

Émile Proulx-Cloutier, «remixeur d'archives»

Léa Harvey
Léa Harvey
Le Soleil
Règle générale, le nom d’Émile Proulx-Cloutier devrait suivre les termes «texte et mise en scène» sur l’affiche de la pièce de théâtre Grosse-Île, 1847. L’artiste l’affirme pourtant haut et fort : sur ce projet, il préfère le titre «remixeur d’archives». Les auteurs, ce sont les dizaines de personnes qui ont vécu et témoigné de la tragédie survenue sur la station de quarantaine.