Le Droit
Le chef de la police de la ville a été limogé lundi et neuf policiers suspendus, tandis que 19 policiers étaient interrogés au sujet de la catastrophe dans le stade, occupé par les seuls amateurs de l’Arema FC, a expliqué lundi le directeur de la police nationale Dedi Prasetyo.
Le chef de la police de la ville a été limogé lundi et neuf policiers suspendus, tandis que 19 policiers étaient interrogés au sujet de la catastrophe dans le stade, occupé par les seuls amateurs de l’Arema FC, a expliqué lundi le directeur de la police nationale Dedi Prasetyo.

Indonésie: enquête sur des policiers après la bousculade meurtrière dans un stade

Agence France-Presse
La police indonésienne était sur la sellette mardi, mise en cause par des supporteurs après un mouvement de foule dans un stade qui a fait 131 morts après un match ce week-end, un des pires drames de l’histoire du football.