Le Droit
Marie-Sol St-Onge
Collaboration spéciale
Marie-Sol St-Onge
S’il y avait un palmarès des termes à éviter pour nommer quelqu’un qui vit avec des limitations, il y a fort à parier que «cul-de-jatte» et «infirme» trôneraient au top des insultes.
S’il y avait un palmarès des termes à éviter pour nommer quelqu’un qui vit avec des limitations, il y a fort à parier que «cul-de-jatte» et «infirme» trôneraient au top des insultes.

Les bons mots aux bonnes places

CHRONIQUE / Avez-vous déjà entendu un pire mot que celui d’infirme pour désigner une personne handicapée? S’il y avait un palmarès des termes à éviter pour nommer quelqu’un qui vit avec des limitations, il y a fort à parier que «cul-de-jatte» et «infirme» trôneraient au top des insultes. Certes, les mots «éclopé», «estropié», «impotent» et «invalide» ne donnent pas leur place non plus.