Le Droit
«Il existe des solutions pour recruter et retenir des technologues en radiothérapie. Il faut offrir dès maintenant les incitatifs salariaux, et autres, pouvant compétitionner avec Ottawa pour combler maintenant les postes de technologues en radiothérapie du CISSSO», plaident les radio-oncologues du CISSS de l'Outaouais.
«Il existe des solutions pour recruter et retenir des technologues en radiothérapie. Il faut offrir dès maintenant les incitatifs salariaux, et autres, pouvant compétitionner avec Ottawa pour combler maintenant les postes de technologues en radiothérapie du CISSSO», plaident les radio-oncologues du CISSS de l'Outaouais.

Situation «précaire»: lettre ouverte des radio-oncologues du CISSSO

À vous la parole
À vous la parole
Le Droit
POINT DE VUE / Le Service de radio-oncologie du CISSS de l'Outaouais (CISSSO) opère depuis plus de 27 ans. Tout au long des années, les médecins radio-oncologues, en collaboration avec l'administration du CISSSO, ont développé un centre d'expertise disposant des ressources humaines et matérielles permettant d’offrir des soins d’expertise en radiothérapie à la population de l’Outaouais. Or, depuis les dernières années, il est devenu de plus en plus difficile d'attirer et de retenir des technologues en radio-oncologie, personnel spécialisé essentiel pour prodiguer les traitements de radiothérapie à la population de l’Outaouais.