Le Droit
L’infirmier Craig Héroux.
L’infirmier Craig Héroux.

«Tout est mieux» en agence privée: le réseau de la santé en paye le prix

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
L’infirmier Craig Héroux se tape des semaines de 50 à 80 heures de travail à l’unité de cardiologie de l’Hôpital de Hull. Son employeur n’est toutefois pas le réseau public, mais bien une agence privée de l’Abitibi-Témiscamingue. La facture pour son salaire plus élevé, mais aussi pour ses frais de déplacements, d’hébergement et de repas est, au bout de la ligne, assumée par le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO). Si un jour le gouvernement en vient à abolir le droit des établissements de santé à recourir à la main-d’oeuvre indépendante, Craig Héroux changera de boulot. «Jamais» il ne retournerait travailler pour un employeur qui «maltraite» son monde, dit-il.