Le Droit
Un microbiote altéré pourrait notamment augmenter le risque pour l’enfant de souffrir d’allergies, d’obésité et de diabète.
Un microbiote altéré pourrait notamment augmenter le risque pour l’enfant de souffrir d’allergies, d’obésité et de diabète.

La pollution atmosphérique affecterait le microbiote des bébés

Jean-Benoit Legault
La Presse canadienne
Une exposition à la pollution atmosphérique influence le développement de la flore intestinale d’un bébé pendant les six premiers mois de sa vie, ont constaté des chercheurs américains, ce qui pourrait ensuite avoir de multiples répercussions sur sa santé.