Le Droit
Manon Cornellier
Collaboration spéciale
Manon Cornellier
À la mi-août, les francophones de tout le Canada ont vu une grande crainte être confirmée à nouveau. Plus le temps passe, moins ils pèsent dans la balance canadienne. Leur poids démographique décline, selon les données linguistiques du recensement de 2021. À l’extérieur du Québec, le portrait est tout simplement alarmant.
À la mi-août, les francophones de tout le Canada ont vu une grande crainte être confirmée à nouveau. Plus le temps passe, moins ils pèsent dans la balance canadienne. Leur poids démographique décline, selon les données linguistiques du recensement de 2021. À l’extérieur du Québec, le portrait est tout simplement alarmant.

Ouvrez les vannes!

CHRONIQUE / À la mi-août, les francophones de tout le Canada ont vu une grande crainte être confirmée à nouveau. Plus le temps passe, moins ils pèsent dans la balance canadienne. Leur poids démographique décline, selon les données linguistiques du recensement de 2021. À l’extérieur du Québec, le portrait est tout simplement alarmant.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!