Le Droit
C’était le début des audiences publiques entre l’Université d’Ottawa et Verushka Lieutenant-Duval, lundi matin, dans un hôtel du centre-ville d’Ottawa.
C’était le début des audiences publiques entre l’Université d’Ottawa et Verushka Lieutenant-Duval, lundi matin, dans un hôtel du centre-ville d’Ottawa.

«Mot en n»: l’Université d'Ottawa dit avoir «agi de bonne foi»

Jean-François Dugas
Jean-François Dugas
Le Droit
L’Université d’Ottawa (Ud’O) persiste et signe dans l’affaire Verushka Lieutenant-Duval, cette professeure qui a été au coeur d’une controverse et suspendue pour l’utilisation du «mot en n» dans une classe à l’automne 2020. L’établissement maintient qu’elle n’a pas porté atteinte à l’intégrité académique de leur ancienne employée.