Le Droit
Les élus du conseil municipal de Casselman ont rejeté à l’unanimité, jeudi après-midi, les recommandations d’un rapport d’enquête du commissaire faisant état d’un total de 36 accusations contre le maire Daniel Lafleur, ainsi que le conseiller municipal, Mario Laplante pour avoir enfreint le code d’éthique de la municipalité.
Les élus du conseil municipal de Casselman ont rejeté à l’unanimité, jeudi après-midi, les recommandations d’un rapport d’enquête du commissaire faisant état d’un total de 36 accusations contre le maire Daniel Lafleur, ainsi que le conseiller municipal, Mario Laplante pour avoir enfreint le code d’éthique de la municipalité.

Infractions au code d’éthique: pas de sanctions pour le maire de Casselman

Jean-François Dugas
Jean-François Dugas
Le Droit
Les élus du conseil municipal de Casselman ont rejeté à l’unanimité, jeudi après-midi, les recommandations d’un rapport d’enquête faisant état d’un total de 36 accusations contre le maire Daniel Lafleur, ainsi que le conseiller municipal, Mario Laplante pour avoir enfreint le code d’éthique de la municipalité.