Le Droit
L’ex-prison de Hull, située dans l’ancien bâtiment du palais de justice.
L’ex-prison de Hull, située dans l’ancien bâtiment du palais de justice.

L’incorrigible séducteur Louis Giroux

Raymond Ouimet
Collaboration spéciale
NOTRE HISTOIRE / Il était une fois un beau grand garçon brun à moustache noire, Louis Giroux, aventurier qui pratiquait l’art de la persuasion avec une surprenante habileté pour subvenir à ses besoins. Il avait l’incurable manie des grandeurs qui l’a fait vivre pendant une trentaine d’années aux crochets de gens trop crédules. Originaire de Montebello, Giroux avait épousé Scholastique Cayer à l’Orignal le 30 juin 1872, à son retour des États-Unis où il avait participé, comme soldat, à la guerre de Sécession (1861-1865). Intelligent comme un singe et roublard comme un diplomate, Giroux était aussi beau parleur et petit faiseur. Doué d’un sens de la réplique hors du commun, il n’était jamais à court d’arguments: un véritable orfèvre du mensonge quoi!
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!