Le Droit
Aleksandra Wozniak, lors de l’annonce de sa retraite, en décembre 2018
Aleksandra Wozniak, lors de l’annonce de sa retraite, en décembre 2018

Un honneur pour Aleksandra Wozniak

Michel Marois
Michel Marois
La Presse
Avant Leylah-Annie Fernandez ou Eugenie Bouchard, Aleksandra Wozniak a ouvert bien des portes et elle reste dans l’esprit de plusieurs l’une des «grandes dames» du tennis canadien. Son entrée au Temple de la renommée de Tennis Canada, mardi soir lors d’une brève cérémonie sur le court central du Stade IGA, est donc largement méritée.