Le Droit
Pékin a tiré jeudi des missiles balistiques et déployé son aviation et sa marine de guerre dans six zones maritimes autour de Taïwan, s’approchant jusqu’à 20 km des côtes et perturbant des routes commerciales parmi les plus fréquentées du monde, pour exprimer sa colère après la visite à Taipei de la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi.
Pékin a tiré jeudi des missiles balistiques et déployé son aviation et sa marine de guerre dans six zones maritimes autour de Taïwan, s’approchant jusqu’à 20 km des côtes et perturbant des routes commerciales parmi les plus fréquentées du monde, pour exprimer sa colère après la visite à Taipei de la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi.

Cerné par les manoeuvres chinoises, Taïwan fustige son «voisin malveillant»

Amber Wang
Agence France-Presse
Taïwan a fustigé vendredi son «voisin malveillant» au deuxième jour des plus grands exercices militaires jamais organisés autour de l’île par la Chine, insensible aux protestations outrées des États-Unis et de leurs alliés.