Le Droit
La vague de fermeture de résidences privées pour aînés (RPA) qui frappe le Québec depuis les dernières années n’épargne pas la région et ce sont les municipalités rurales qui perdent leurs établissements au profit du noyau urbain de Gatineau.
La vague de fermeture de résidences privées pour aînés (RPA) qui frappe le Québec depuis les dernières années n’épargne pas la région et ce sont les municipalités rurales qui perdent leurs établissements au profit du noyau urbain de Gatineau.

Près d’une centaine de places en RPA perdues dans les MRC de l’Outaouais depuis 2020

Benoit Sabourin
Benoit Sabourin
Le Droit
La vague de fermeture de résidences privées pour aînés (RPA) qui frappe le Québec depuis les dernières années n’épargne pas la région et ce sont les municipalités rurales qui perdent leurs établissements au profit du noyau urbain de Gatineau, a pu confirmer Le Droit grâce à des données obtenues auprès du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO).