Le Droit
Mylène Moisan
Le Soleil
Mylène Moisan
Denis ne s’attendait pas à ça. «Je lui ai donné un autre 100 $, je lui ai dit : “le premier, c’est pour votre chaise roulante, le deuxième, c’est pour vous gâter!”» Denis Biron, CPA, venait de réaliser que tout le monde n’avait pas la même chance que lui, mais surtout, qu’il pouvait faire une différence pour eux.
Denis ne s’attendait pas à ça. «Je lui ai donné un autre 100 $, je lui ai dit : “le premier, c’est pour votre chaise roulante, le deuxième, c’est pour vous gâter!”» Denis Biron, CPA, venait de réaliser que tout le monde n’avait pas la même chance que lui, mais surtout, qu’il pouvait faire une différence pour eux.

Le comptable qui donne sans compter

CHRONIQUE / Tout a commencé par un simple lunch à la résidence pour aînés Sainte-Geneviève. «J’étais allé pour discuter d’un projet et, pendant le repas, j’ai appris qu’une dame fêtait ses 90 ans. J’ai demandé : “pouvez-vous aller la chercher?” Elle est arrivée, elle était en fauteuil roulant, je lui ai souhaité “bonne fête” et je lui ai donné un 100 $ rond.»
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!