Le Droit
Café dans une main, téléphone cellulaire dans l'autre et couverture sur les genoux, ils étaient déjà nombreux, mercredi matin, à attendre l'ouverture des bureaux gatinois de Service Canada dans l'espoir d'obtenir un passeport.
Café dans une main, téléphone cellulaire dans l'autre et couverture sur les genoux, ils étaient déjà nombreux, mercredi matin, à attendre l'ouverture des bureaux gatinois de Service Canada dans l'espoir d'obtenir un passeport.

La nuit dehors pour un passeport: «un fiasco gouvernemental»

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Café dans une main, téléphone cellulaire dans l'autre et couverture sur les genoux, ils étaient déjà nombreux, mercredi matin, à attendre l'ouverture des bureaux gatinois de Service Canada dans l'espoir d'obtenir un passeport.