Le Droit
Les personnages campés par Gérard Depardieu et Kev Adams développent une complicité inattendue dans <em>Maison de retraite</em>.
Les personnages campés par Gérard Depardieu et Kev Adams développent une complicité inattendue dans <em>Maison de retraite</em>.

Maison de retraite : bonnes intentions, bons sentiments ** 1/2 [VIDÉO]

Geneviève Bouchard
Geneviève Bouchard
Le Soleil
CRITIQUE / Si la maltraitance des aînés n’appelle pas à la rigolade, l’humoriste Kev Adams et le réalisateur Thomas Gilou font ce pari avec la comédie Maison de retraite, qui nous arrive après une sortie remarquée en France. Des intentions louables portées par une distribution solide, mais refroidies par un excès de bons sentiments.