Le Droit
La soudaine popularité de certains sports de plein air — comme le vélo de montagne, dont le nombre d’adeptes a doublé en cinq ans — pourrait avoir eu un impact sur le nombre d’accidents. Et par ricochet, sur la facture d’assurance difficile à avaler, surtout pour les plus petits.
La soudaine popularité de certains sports de plein air — comme le vélo de montagne, dont le nombre d’adeptes a doublé en cinq ans — pourrait avoir eu un impact sur le nombre d’accidents. Et par ricochet, sur la facture d’assurance difficile à avaler, surtout pour les plus petits.

ENTREPRISES DE PLEIN AIR | Hausse «astronomique» des assurances

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Les Coops de l'information
Des entreprises d’écotourisme et de sports en plein air ont fait le saut en voyant leur prime d’assurances: la facture est deux, trois et même dix fois plus élevée que l’année dernière. «C’est astronomique!», dénonce Serge Canuel, un monument du vélo de montagne à Sutton.