Le Droit
Un jury avait trouvé Tony Accurso coupable de cinq chefs d’accusation liés à des fraudes dans le cadre d’un système de pots-de-vin qui a permis à des entreprises de recevoir des contrats publics lucratifs en échange de sommes versés à des élus, dont l’ancien maire de Laval Gilles Vaillancourt.
Un jury avait trouvé Tony Accurso coupable de cinq chefs d’accusation liés à des fraudes dans le cadre d’un système de pots-de-vin qui a permis à des entreprises de recevoir des contrats publics lucratifs en échange de sommes versés à des élus, dont l’ancien maire de Laval Gilles Vaillancourt.

Tony Accurso est débouté en appel et devra se rendre en prison avant le 1er juin

La Presse Canadienne
Le plus haut tribunal de la province a confirmé la validité de la sentence imposée à l’ex-magnat de la construction Tony Accurso, qui devra retourner en prison d’ici le 1er juin.