Le Droit
«Ma petite-fille était ici. C’était une enfant innocente, qui aimait l’école et attendait l’été avec impatience», raconte Dora Mendoza, 63 ans, devant l’établissement transformé en mémorial pour les victimes et où ont été déposées de nombreuses gerbes de fleurs.
«Ma petite-fille était ici. C’était une enfant innocente, qui aimait l’école et attendait l’été avec impatience», raconte Dora Mendoza, 63 ans, devant l’établissement transformé en mémorial pour les victimes et où ont été déposées de nombreuses gerbes de fleurs.

«Faites quelque chose»: une grand-mère endeuillée d’Uvalde réclame des mesures après la tuerie

Michael Mathes
Agence France-Presse
Dora Mendoza a rendu jeudi hommage à sa petite-fille Amerie Garza, abattue dans son école d’Uvalde, au Texas, et a réclamé des mesures urgentes aux autorités pour empêcher une nouvelle fusillade en milieu scolaire, au moment où le débat sur l’accès aux armes à feu refait surface aux États-Unis.