Le Droit
Un utilisateur du transport en commun, à Gatineau, permettrait, par son seul choix modal, d’éviter l’émission de l’équivalent de 300 grammes de gaz à effet de serre, selon une récente étude.
Un utilisateur du transport en commun, à Gatineau, permettrait, par son seul choix modal, d’éviter l’émission de l’équivalent de 300 grammes de gaz à effet de serre, selon une récente étude.

L’impact quotidien sur les GES de chaque utilisateur de la STO quantifié

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
Un utilisateur du transport en commun, à Gatineau, permettrait, par son seul choix modal, d’éviter l’émission de l’équivalent de 300 grammes de gaz à effet de serre (GES), selon une récente étude.