Le Droit

Une étape de moins pour l’équilibre

Julien Baby-Cormier, enseignant en 5e année au niveau primaire
Julien Baby-Cormier, enseignant en 5e année au niveau primaire
Québec
POINT DE VUE / Le 13 avril dernier, un peu comme une fatalité, une nouvelle toute simple est tombée. Le ministre Roberge annonçait le retour des trois étapes au primaire et au secondaire. Si ça allait de soi de diminuer le nombre d’étapes pendant la pandémie, a-t-on questionné les intervenants pour savoir s’ils y avaient vu des bénéfices? Ce changement allant de trois à deux étapes était pourtant une excellente nouvelle.